Femme sauvage | Warrior Woman Witch

Femme sauvage | Warrior Woman Witch

September 19, 2019

Il était une fois.
La femme sauvage – Un instinct féminin fondamental que plusieurs ont oublié, négligé, laissé derrière. Une invitation à réinterpréter l’expérience de la femme à travers toutes les possibilités de l’imaginaire. (Re) Prendre contact avec cette « sauvage » transformatrice qui nous pousse à retrouver l’authenticité et la liberté d’autrefois.
 
Reprendre
Réapproprier
Retrouver
Renaître de ses cendres.
 
La femme porte en elle l’Archétype de la guerrière
Femme ; Force puissante, tempête d’instincts, de créativité et de savoir intemporel que la société moderne nous a invité à oublier en tentant de nous « apprivoiser ».
 
La femme qui dérange est aussi la femme qui libère
Femme sauvage ; Créature sauvage cherchant à récupérer cette liberté ancestrale pour se sentir vivante, pour retrouver sa place dans le monde.


 

Elle doit toucher le fond de tout pour renaître de ses cendres
Noir sauvage ; Déesses du Pays de la noirceur, féminin obscure, féminin comme principe lunaires. Déesse noires, veuves noires, guerrières noires. La vierge, la mère et la putain. Le rêve inatteignable. L’éternel féminin comme maternité divine ou virginité perpétuelle. Les femmes réelles sont condamnées à tomber de haut. Ainsi, toucher le fond des choses, observer la noirceur est un portail vers la [réappropriation, reconstruction, renaissance] de l’essence profonde qui nous habite.
 
Dans le Monde d’aujourd’hui, l’authenticité et l’amour-propre sont aussi actes de « rébellion ».
Force ; La véritable valeur de la force. La personne forte est celle qui fait face à la vie, celle qui l’affronte avec authenticité, celle qui dévoile son identité sans peur, celle qui vit dans l’abandon, celle qui se lève.
 
Tout vient de la Mère ; tout retournera à la Mère.
Reconnecter ; Celle-Qui-Sait sommeille en nous. Elle s’éveille et fleurit dans le plus profond écho de la Femme Sauvage. La vieille, l’ancienne, celle d’autrefois. Son temple est le sanctuaire où l’esprit des femmes se rencontrent. Celle-Qui-Sait habite notre terre sacrée {nos entrailles}.


 

Nous sommes de la même Tribu
Cycle ; la femme sauvage unis les femmes avec les cycles : cycle lunaire, cycle créatif, cycles saisonniers. Elle incarne les quatre saisons. Elle vibre au rythme de son existence. Elle existe à travers le Monde et l’Autre Monde.
 

Comme guerrière, nous pouvons guérir la mémoire de nos ancêtres

La mémoire de nos ancêtres ; Nous sommes les guerrières aux multiples blessures que nul n’a honorées. Nous portons le fardeau de nos grands-mères. La femme sauvage sommeille en vous ; elle écoute vos chants, vos mouvements, vos hymnes de guérison. Elle sait guérir les blessures de nos ancêtres.

 

La femme sauvage est un archétype élaboré par Clarissa Pinkola Estés, une reconstruction de la psyché féminine de notre époque.
« Pourtant, si éloignés que nous soyons de la Femme Sauvage, notre nature instinctuelle, nous sentons sa présence. Nous la rencontrons dans nos rêves, dans notre psyché. Nous entendons son appel. […] La femme qui récupère sa nature sauvage est comme les loups. Elle court, danse, hurle avec eux. Elle est débordante de vitalité, de créativité, bien dans son corps, vibrante d’âme, donneuse de vie. Il ne tient qu’à nous d’être cette femme-là. »
-Clarissa Pinkola Estés 
[Femmes qui courent avec les loups]



La chance existe pour ceux qui s'abonnent

Soyez connectés

Épuisé Non disponible Votre panier est vide Ajouté Sous-total Voir le panier "Passer la commande"